Mathieu Walter

Mathieu Walter

Mathieu Walter commence à travailler à l’âge de 18 ans en tant
qu’assistant auprès de plusieurs photographes de mode et de publicité
parmi lesquels Jean-François Aloïsi. Parallèlement, il suit des études
d’Arts plastiques à Paris. Photographe des défilés Haute couture pour les
maisons Nina Ricci, Torrente, Hanae Mori, il réalise ensuite de nombreux
portraits de personnalités (Sonia Rykiel, Emma Thomson, Dustin
Hoffmann, Garry Kasparov) pour des magazines internationaux. Il
élabore un travail photographique personnel qui fera l’objet, grâce à une
rencontre déterminante avec Sophie Bernardin alors directrice du Crazy
Horse, d’une première exposition à Paris dans le club de l’Etoile, ensuite
présentée à Singapour.
Son travail de portraitiste continue sous une forme inattendue, celle de
ses tableaux photographiques dans les séries « Tout un monde » et
« Windows », où se côtoient « ses » anonymes. Vision originale d’une
forme de théâtre urbain qui devient véritablement sa signature. Sans
aucune complicité avec son sujet, Mathieu Walter devient un épieur
d’instant, cultivant une photographie de l’intime et invite le spectateur à
phantasmer chacune de ces vies.

Depuis 2004, Mathieu Walter expose régulièrement à Paris, Genève,
Londres, Monaco, Megève, St Tropez, Crans-Montana, Gstaad, Verbier.

Onglet en construction...

Onglet en construction...